équilibriste sur les mains

Rythme et regards – Atelier 3

Ce troisième atelier de recherche théorique et pratique a eu lieu du lundi 24 au mercredi 26 février 2020 à La Grainerie à Balma (31). Il était consacré au rythme et au regard dans les pratiques d’équilibre.

Tenir en équilibre, c’est plonger le regard vers le sol, dérober son regard de celui des autres, réduire la profondeur de son champ visuel. Nous nous sommes intéressés à ce que voient les équilibristes dont le regard est tourné vers le sol, au foisonnement de détails des gros plans sur quelques mètres carrés de sol ; et surtout aux mille visions qui habitent l’intériorité d’un corps sur les mains, qui en assurent l’(in)stabilité, qui en dessinent les lignes et qui en nourrissent la densité poétique, acrobatique et scénique jusqu’à une dimension méditative. Quelles images et quels imaginaires meuvent les corps renversés ?

Images : Poétiques des (des)équilibres, endurance 3, La Grainerie © Emmanuelle Galivarts

Avec : Marion Guyez (MCF arts de la scène, UGA), Malika Lapeyre (danseuse et chorégraphe, formée en Body mind centering), Valentina Melotti (équilibriste), Rita Martins (équilibriste), Karine Saroh (docteure en arts de la scène, Université Toulouse Jean Jaurès), Anne Pellus, (MCF en danse, Université Toulouse Jean Jaurès), Louisa Wruck (fil-de-fériste), Ella Beerlioushe (équilibriste, en formation à l’ESACTO, Toulouse), Louise Vincent (équilibriste, en formation à l’ESACTO, Toulouse).

Avec le soutien de la Structure fédérative de recherche Création, Université Grenoble Alpes, du Centre national des arts du cirque, Châlons-en-Champagne, de La Grainerie, fabrique des arts du cirque et de l’itinérance à Balma en partenariat avec l’Université Toulouse Jean Jaurès.

Image à la une : Affiche de Poétique des (des)équilibres à La Grainerie © Marion Guyez


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.