“Tous les vents qui traversent le corps et la tête*” : Paroles et écritures du cirque

« TOUS LES VENTS QUI TRAVERSENT LE CORPS ET LA TÊTE* » : PAROLES ET ÉCRITURES DU CIRQUE
4 & 5 février 2021
En ligne

Cette première séance du cycle de séminaires thématiques itinérant, Quand le cirque se raconte : paroles et voix plurielles du cirque. Mémoires, histoires, archives, se penchera sur des formats d’écritures divers, produits par des artistes de cirque pour la scène ou à côté.

Cette séance de séminaire, programmée dans le cadre de la Biennale internationale des Arts du Cirque de Marseille, réunira des artistes, des autrices circassiennes et des chercheur·euses pour une série de tables-rondes et de communications, afin d’explorer les liens entre cirque et récit par le biais des écritures. Elle se penchera sur des formats d’écritures divers, produits par des artistes de cirque pour la scène ou à côté (aussi bien poésie, pièce de cirque et théorie que carnets de notes, témoignages…).

PROGRAMME

CONTRIBUTIONS PRÉ-ENREGISTRÉES

Découvrez en amont de l’évènement des interventions d’invité·es mises en ligne sur la chaîne YouTube du CNAC, et une playlist d’extraits de textes choisis par les participant·es : 

► Cadavre Exquis : écriture plurielle et multiplicité des écritures à partir d’un spectacle, dialogue entre Élodie Guézou, Guillaume Dekerle, Stéphanie Odoux et Magali Sizorn

► THE BARBETTE PROJECT: Gender Performance and Queer Bodies, par Stav Meishar (en anglais)

► Dialogue entre Andréane Leclerc et Ariane Martinez

► Practice / Cirque en paroles, par Verena Schneider

► Playlist d’extraits de textes choisis par les participant·es

 

RESSOURCES

[Consulter l’article “Ressources Cirque et écritures” sur le blog de la chaire ICiMa]

***

* COLLÉ Marion, “Je sauve”, poème du recueil Être fil, Paris, Éditions Bruno Doucey, 2018.

Image à la une : Cie Equinoctis – Sabrina Sow © Alexis Christiaen


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.