Portrait de chercheuse en cirque, série “O delà du labo” #14

Que cherche une chercheuse en cirque ? En quoi consiste mon travail qui se situe à la jonction entre le monde de la création circassienne et celui de la recherche en arts de la scène ?

Il arrive très fréquemment qu’on me pose ces questions dans mon environnement professionnel comme dans la vie courante tant la recherche en cirque reste encore rare. Je réponds à ces interrogations en cinq minutes et en quatre questions dans un portrait vidéo réalisé pour la série O delà du labo de l’Université Toulouse Jean Jaurès qui vise à valoriser la recherche en arts et en sciences humaines et sociale auprès du grand public et des étudiant.es notamment.

L’occasion de me mettre sur les main sur la campus du Mirail dans une ambiance printanière et d’une visite à La Grainerie, fabrique des arts du cirque et de l’itinérance à Balma.

Images du tournage sur le campus du Mirail et à La Grainerie © Élodie Herrero.


CONSULTER LA VIDÉO SUR LE SITE DE L’UT2J

Continuer la lecture de Portrait de chercheuse en cirque, série “O delà du labo” #14

Rencontre “Dramaturgie et cirque contemporain. Pourquoi et comment travailler avec un.e dramaturge ? “

Par ce que la dramaturgie est avant tout une manière de nommer une partie de l’activité de la création (qui prend bien des formes), il est important de parler et de penser la fonction de dramaturge dans le contexte du cirque, fonction qui s’invente en même temps que les écritures circassiennes continuent à étendre l’immense spectre de leurs possibilités.

J’ai eu l’occasion de partager ma façon d’aborder la dramaturgie et mon expérience de dramaturge au côté d’artistes de cirque dans le cadre de la table ronde “Dramaturgie et cirque contemporain. Pourquoi et commennt travailler avec un.e dramaturge ?” organisée par Artcena le samedi 11 mars au Cirque-Théâtre d’Elbeuf durant le Festival Spring au côté de trois autres artistes : Valentine Losseau, Sébastien Hendrickx et Raphaël Navarro.

Le terme de “dramaturgie” est une manière savante que le cirque emprunte au théâtre, pour parler des choix que l’ont fait, collectivement, au cours d’une création et de ce qui les éclaire :

« La dramaturgie c’est tout les choix que l’ont fait pendant le processus de création de manière collective. Ce que l’on garde et ce à quoi on renonce. C’est aussi comprendre ce qui motive ces choix et ce qu’ils impliquent en terme de rythme, de sens, d’émotion, d’imaginaire, etc.1 » (Marion Guyez, “Poétique de l’acrobatie”, 2020).

Selon cette approche, l’ensemble des personnes impliquées dans la création partagent la responsabilité de la dramaturgie. En tant que dramaturge, mon rôle consiste alors à accompagner une autrice (puisque je travaille principalement avec des femmes) et l’équipe qu’elle a réuni autour d’elle pour comprendre, affiner et saisir la complexité de l’équilibre dramaturgique de l’ensemble des éléments qui constituent la création, l’enrichir de références de toutes sortes, écouter les questions, les doutes, les obsessions et en poser à mon tour, mener un dialogue au long cours pour arriver au plus près de ce qui nous anime pour faire spectacle à nouveau.

A l’occasion de cette rencontre, je parle plus précisément et plus concrètement de la façon dont je travaille comme dramaturge au côté de Julie Tavert pour la création (en cours) du spectacle Automne de la compagnie qu’elle a récemment fondée, La Nekuia, lauréate du dispositif d’aide Écrire pour le cirque 2022.

Consulter la page consacrée à la rencontre sur le site d’Artcena

Une grande partie de la réflexion que je partage dans cette rencontre est issue à la fois des recherches réalisées dans le cadre de ma thèse de doctorat Hybridation de l’acrobatie et du texte sur les scènes circassiennes contemporaines. Dramaturgie, fiction et représentations (2017) et de mon expérience de dramaturge pour le cirque et les arts de la rue au côté de Yaëlle Antoine (Cie d’Elles), Marta Torrents (Brut, 2018), Pascaline Herveet (Les Petits Bonnets, Cirque du Dr Paradi) et Julie Tavert (Automne, La Nekuia).

Une sélection d’articles sur la fonction de dramaturge et la dramaturgie :

KANN Sebastian, “Some queer notes on doing dramaturgy with love”, in Lievens Bauke, Kann Sebastian, Ketels Quintijn, Focquet Vincent (dir.), Thinking through circus, 2020.

LOUIS, Camille, « Agir en dramaturge », L’Extension, recherche&création [en ligne], (2021).

MÉTAIS-CHASTANIER Barbara, “Écriture(s) du cirque : une dramaturgie ?“, Agôn [En ligne], Enquêtes, Cirque et dramaturgie, 2014.

MOQUET Diane, SAROH Karine, THOMAS Cyril, Contours et détours des dramaturgies circassiennes, Publication CNAC, 2020.

Image à la une : © Marion Guyez


  1. Marion Guyez, “Poétique de l’acrobatie”, in Contours et détours des dramaturgies circassiennes, Cnac, 2020.

Circus : Arts, life and sciences. Nouvelle revue à comité de lecture sur le cirque

Circus : Arts, life and sciences (CALS) est une nouvelle revue à comité de lecture consacrée au cirque, dont le premier numéro est paru récemment. Il s’agit d’une revue internationale, diffusée en ligne en open access, qui a la particularité de réunir des articles et des auteur.rices issus des sciences et des domaines de recherche les plus variés en anglais et en français.

Circus arts life and sciences

Comme son nom l’indique, cette revue comporte plusieurs sections : “Arts”, “Life” et “Sciences”. La revue propose également une section dédiée à la publication de recensions d’ouvrage de recherche sur le cirque.

ARTS

La section “Arts” publie des articles issues des domaines des arts et humanités (performance studies, littérature, sciences de l’éducation, dramaturgie, études cinématographiques, philosophie, histoire, sciences politiques, musicologie, sociologie, cultural studies, etc).

L’article paru dans ce premier numéro de la revue s’intitule “Vers des jonglages post-anthropocentriques : étude de variations de la collection CHINA SERIES de Julian Vogel” et a été écrit par Cyrille Roussial (Université Lyon Lumières).

“Cette étude traite plusieurs œuvres autonomes par l’artiste et diaboliste Julian Vogel dans une collection intitulée CHINA SERIES. À partir de l’analyse de plusieurs de ces « variations », nous nous proposons d’appréhender les moyens permettant au jonglage de rendre compte des continuités ontologiques entre humain et non-humain.” (Extrait du résumé de l’article de Cyrille Roussial).

SCIENCES

La section “Sciences” est dédiée aux publications de recherches sur le cirque dans des disciplines qui relèvent de sciences fondamentales, techniques et sociales telles que la médecine, la psychologie, la biomécanique, la biologie, mais aussi la géographie ou la sociologie, etc.

Ce premier numéro publie un article de Marion Cossin, Alice Bergeron-Parenteau et Annie Ross intitulé “Maximal dynamic forces exerted by acrobats on nine circus apparatuses“.

“La pratique du cirque est une activité très populaire pour laquelle peu de recherches en ingénierie ont été publiées. L’objectif de cette étude était de mesurer la tension maximale des câbles dans neuf disciplines de cirque: cerceau aérien, corde lisse, tissu aérien, mât pendulaire, fil de fer, mât chinois, trapèze ballant, trapèze fixe solo et duo.” (Extrait du résumé de l’article de M. Cossin, A. Bergeron-Parenteau, A. Ross).

LIFE

La section “Life” propose de diffuser des recherches sur le cirque sous la forme d’essais vidéo : « La section “Life” est un espace hybride qui a pour fonction de rassembler des artistes et des chercheurs de toutes provenances. L’accent porte sur le visuel et sur le mouvement, et cette section de la revue publie des essais vidéo (ou des essais conçus pour les médias numériques) après validation par le comité de lecture. »

Dans ce premier numéro, Saar Rambout, artiste diplomée de Stockholm UNiversity of the Arts, présente un essai vidéo intitulé “Rigging Design and Rope Design as Artistic Practice”.

This is an audio-visual essay based on the thesis that I wrote for my MFA in Contemporary Circus Practices at Stockholm University of the Arts. This project was dedicated to preliminary research that opens up a conversation about what creative rigging and rigging design can be in circus. It discusses what roles the rigger can have and how rigging can be not only a technical aspect, but also an essential element in the artistic process. (Extrait du résumé de l’essai de Saar Rombout)

BOOK REVIEWS

Enfin, dans ce premier numéro, Kate Kavannangh publie une recension du livre de Kate Holmes, Female Aerialists in the 1920s and Early 1930s: Femininity, Celebrity and Glamour publié par la chercheuse en 2022. Et Camila Paula Losada publie quant à elle une recension de l’ouvrage Vida de Circo, Rosita de la Plata: una estrella Argentina en el mundo publié par la chercheuse Argentine Beatriz Seibel en 2012.


Composition du comité éditorial et des responsables de section

Appel à contribution pour les prochains numéros de la revue Circus, Arts, Life and Sciences.


Parution – Handstand Press

Le numéro 3 de la revue semestrielle Handstand Press vient de paraître, j’y publie la version anglaise d’un texte écrit en 2013 sur la douleur dans la pratique quotidienne et à haut niveau des équilibres sur les mains, “Histoire d’endorphines”.

C’est l’un des premiers textes où je parle de ma pratique d’équilibriste, c’est aussi lui qui m’a motivée à me lancer dans le projet de recherche ‘Poétiques des (des)equlibres‘ quelques années plus tard, après la fin de ma thèse.

Merci à l’équipe du Handstand Press de me donner l’occasion de repartager ce texte, paru en 2016 dans la revue colombienne Corpo-grafías. Estudios críticos de y desde los cuerpos1, presque 10 ans plus tard avec tant d’équilibristes !

J’avais déjà eu le plaisir de contribuer au premier numéro de la revue avec l’article “What’s keep’s you handstading ? ” dans la partie que le magazine dédie à la recherche sur les équilibres. J’y partager les premières réflexions issues de Poétiques des (des)équilibres.


1· « A tale of endorphins », trad. C. Stall-Paquet, Corpo-grafías. Estudios críticos de y desde los cuerpos n°3, Bogota, Facultad de artes-ASAB, Universitad distrital Francisco Jose de Caldas, 2016. https://revistas.udistrital.edu.co/index.php/CORPO/article/view/12405/12984

Entretiens – Quand le cirque se raconte sur les réseaux sociaux

Cycle de recherche Quand le cirque se raconte : paroles et voix plurielles du cirque. Mémoires, histoires, archives – Chaire ICiMa (Cnac) et l’UMR Litt&Arts.

Pour prolonger la troisième séance du séminaire Quand le cirque se raconte sur les réseaux sociaux qui a eu lieu les 7 et 8 février à Toulouse en partenariat avec L’ESACTO’Lido, nous vous proposons d’écouter trois entretiens réalisés par Esther Friess, Cyril Thomas et Marion Guyez avec différents artistes et compagnies.

Bambou Monnet et Gwenn Buczkowski de La Générale Posthume, Julia Henning, Maíra Moares et Beatrice Martins du collectif brésilien Instrumento de ver et le jongleur Ricardo S. Mendes décrivent leur usage respectif des réseaux sociaux, entre outil de communication et espace de création, en tant que créateur.trices de cirque.

Entretien avec Bambou Monnet et Gwenn Buczkowski de La Générale Posthume :

Julia Henning, Maíra Moares et Beatrice Martins du collectif brésilien Instrumento de ver :

Entretien avec Ricardo S. Mendes :

Continuer la lecture de Entretiens – Quand le cirque se raconte sur les réseaux sociaux

Série de conférences 2021-2022 – Poétique des (des)équilibres

Poétique des (des)équilibres

Série de conférences 2021-2022

Décembre 2021 – La Central del circ – Barcelone

Conférence et Workshop dans le cadre des 5e journées de rencontre de dramaturgie et d’écriture scénique organisée par Elena Zanzu et Vivian Friedrich à la Central del circ de Barcelone.

CONFÉRENCEJeudi 9 décembre 12h-14h
« Imaginaires des corps renversés »

WORKSHOP – samedi 11 décembre 10h-14h
« Poétique de l’acrobatie »


Janvier 2022 – Festival En cirqué – Sierre – Suisse.

Vendredi 14 janvier de 11h à 17h.
« Des équilibres – poétique des lignes et lignées d’équilibristes »

>>> Programme détaillé de la Masterclass et réservation

>>> Programme complet du Festival Encirqué ! 2022


Mars 2022 – Université Rouen Normandie

Colloque Imageries et imaginaires du cirque

Jeudi 3 mars – 10h
« Imaginaires des corps renversés »

>>> Programme de la journée du 3 mars

>>> Programme détaillé du colloque

Image à la une : Conférence “Imaginaires des corps renversés” à la Central del Circ © La Central del circ

Programme – Quand le cirque se raconte sur les réseaux sociaux

QUAND LE CIRQUE SE RACONTE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
Récits et archives numériques, identités et diffusion artistiques, pédagogie et création

7 et 8 février 2022
Ésacto’ Lido, Toulouse

La troisième séance du cycle de recherche Quand le cirque se raconte : paroles et voix plurielles du cirque. Mémoires, histoires, archives est plus spécifiquement consacrée à l’utilisation des médias numériques par les circassien·ne·s et à la façon dont cet usage transforme, comme dans d’autres domaines artistiques et sociaux, les pratiques, jusqu’à constituer les archives de la création actuelle.

En effet, les réseaux sociaux sont devenus un espace de visibilité, de promotion ou de partage incontournables pour les artistes et les compagnies. Si les sites internet regroupent teasers, calendriers, dossiers de production et manifestes, les réseaux sociaux donnent accès à d’autres facettes de la vie des compagnies, selon une temporalité axée sur une perpétuelle actualité. Ils permettent une communication élargie, aussi bien autour des activités de médiation culturelle que des voyages et futures créations, en touchant plus directement leur public et réseaux professionnels. Les artistes peuvent donner un aperçu de leur quotidien, de leurs lieux de travail, des coulisses de la création ou relayer leurs prises de position. Quelles images du métier et quels récits construisent les réseaux sociaux-numériques ? À qui s’adressent les différentes publications ?

Durant cette séance de séminaire, il s’agira d’étudier la variété des usages des médias numériques dans le domaine du cirque que la période de confinement du printemps 2020 a démultiplié. Quels sont les voix et récits circassiens qui s’expriment par le biais des médias numériques ? Quels sont les usages pour la création, la diffusion mais aussi l’enseignement du cirque ? Qu’est-ce que le numérique change à la perception du cirque et des artistes qui commentent et présentent leur démarche artistique via les réseaux sociaux ? Les dispositifs qu’offre le numérique contribuent-ils à transformer, à renouveler ou à renforcer l’imaginaire collectif associé au cirque ainsi que la mise en scène des corps circassiens et les esthétiques déployées par cet art ?

PROGRAMME

Comité d’organisation de la séance : Esther Friess (ICiMa, Cnac), Cyril Thomas (ICiMa, Cnac), Marion Guyez (Litt&Arts, UGA), Karine Saroh (Esascto’Lido), Aurélie Vincq (Esacto’Lido).

INSCRIPTIONS

Le séminaire est ouvert à toutes et tous sur inscription sur place à l’Esacto’Lido (jauge limitée) ou en ligne (lien zoom communiqué après inscription).

[Inscription au séminaire]

Continuer la lecture de Programme – Quand le cirque se raconte sur les réseaux sociaux

masterclass – Festival Encirqué! – Valais/Suisse

Le festival des arts du cirque Encirqué! organisé du 12 au 15 janvier 2022 à Sierre dans le Valais en Suisse propose une journée de Masterclass avec Tania Simili et Marion Guyez le vendredi 14 janvier de 11h à 17h.

Marion Guyez présentera dans le cadre de cette masterclass une partie de ses recherches issues de Poétique des (des)équilibres. Elle participera également à la table ronde « Les inégalités de genre dans la culture : les freins aux carrières des femmes artistes » qui aura lieu le jeudi 13 janvier de 17h30 à 19h30.

Masterclass – Partie 1 – Tania Simili

« Le cirque de l’intime : la dramaturgie du témoignage de soi sur les scènes circassiennes contemporaines, vers une construction des sens »

Dans le cadre d’un projet de thèse, cette communication se fixe comme objectif l’analyse des dramaturgies circassiennes et contemporaines du témoignage de soi, à savoir les mises en scène d’un événement autobiographique et plus spécifiquement d’un moment de rupture vécu par l’artiste porteur.euse du projet de création.

Masterclass – Partie 2 – Marion Guyez

« Des équilibres – poétique des lignes et lignées d’équilibristes »

Marion Guyez partagera les réflexions en cours qu’elle mène avec Poétique des (des)équilibres et les imaginaires des corps renversés. Elle abordera la façon dont ces recherches la conduisent à affiner ses réflexions sur les dramaturgies de l’acrobatie et à repenser les lignées d’équilibristes.

>>> Programme détaillé de la Masterclass et réservation

>>> Programme complet du Festival Encirqué ! 2022

9-11 décembre 2021 – 5es Jornades d’Intercanvi de Dramatúrgia i Escriptura Escènica – Barcelone

La Central del Circ de Barcelone organise du 9 au 11 décembre les 5e journées de rencontre de dramaturgie et d’écriture scénique, portées par Elena Zanzu et Vivian Friedrich.

J’y présenterai une conférence à partir des recherches que je mène dans le cadre de Poétique des (des)équilibres et j’y partagerai mon approche de la dramaturgie et de l’écriture scénique dans un workshop.

CONFÉRENCE – jeudi 9 décembre 12h-14h
« Imaginaires des corps renversés »
Dans cette conférence, Marion Guyez présentera une partie des recherches qu’elle consacre aux équilibres sur les mains dans le cadre de son projet de recherche basé sur la pratique Poétique des (des)équilibres. Elle exposera les grandes lignes de l’imaginaire des corps renversés et détaillera comment l’étude attentive de ces postures permet de penser d’autres dramaturgies et écritures du cirque.

WORKSHOP – samedi 11 décembre 10h-14h
« Poétique de l’acrobatie »
Dans cet atelier, Marion Guyez, propose de partager son approche des dramaturgies du cirque à partir de son expérience au sein de la compagnie d’Elles, de ses recherches académiques et de son goût pour une acrobatie (au sens large) simple, sensible et poreuse avec le monde dans lequel nos corps acrobates évoluent.

Image à la une : Barcelone © Marion Guyez

Appel à communications – “Quand le cirque se raconte sur les réseaux sociaux”

Appel à communications pour la troisième séance du cycle de séminaires thématiques itinérant : Quand le cirque se raconte : paroles et voix plurielles du cirque. Mémoires, histoires, archives (2020-2022) organisé par la Chaire ICiMa et l’UMR Litt&Arts – Université Grenoble Alpes en partenariat avec l’Ésacto’Lido – École supérieure des arts du cirque de Toulouse.

QUAND LE CIRQUE SE RACONTE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
Récits et archives numériques, identités et diffusion artistiques, pédagogie et création
7 et 8 février 2022
à l’Ésacto’ Lido, Toulouse

Avec le soutien du ministère de la Culture – DGCA dans le cadre de l’accord cadre entre le Ministère de la culture et le CNRS.

Les propositions de communications, d’une longueur maximum de 2500 signes (espaces compris), doivent être accompagnées d’une courte biographie précisant les travaux et textes déjà publiés/parcours artistique. Elles sont à envoyer avant le 15 décembre 2021 aux adresses suivantes :

  • cyril.thomas@cnac.fr
  • marion.guyez@univ-grenoble-alpes.fr

Image à la une : © Cyril Thomas

Recherche et création en cirque

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search